une compagnie + des tanks, le B.A-BA de blitzkrieg...

Publié le par caporalvonjackson

Petit paragraphe didactique, aujourd'hui comment se constituer un groupe de combat à Blitzkrieg...

 

En premier lieu, le jeu simule des combats d'infanterie, il faut constituer une compagnie ; ici je vais prendre l'exemple d'une compagnie de grenadiers, en début de guerre  :

 

P1020768.JPG

 

Ici une "section d'infanterie" : elle est composée d'une plaquette de commandement (l'officier à gauche est visible) ; la plaquette de commandement est composée de 4 figurines, ceci par convention de jeu et pour la reconnaitre ; ensuite viennent deux unités d'infanterie de trois figurines chacune.

le jeu étant basé sur une relative abstraction, chaque groupe de combat figure en réalité 8-10 soldats.

P1020769.JPG

 

Trois sections, composées chacune de trois plaquettes, constituent une compagnie...

 

Ce n'est pas automatique, certaines compagnies (russes par exemple en début de guerre)

sont composées de sections à 4 plaquettes... ceci figurant le plus grand nombre de soldats.

 

P1020792.JPG

 

La compagnie dispose d'armes de soutien, ici une HMG (high machine gun) et un mortier (ici de 50 mm, typique de début de conflit)

 

Il existe d'autres armes de soutien, tels que lances-flammes, fusil ATR ("anti tank rifle" ) fusil de gros calibre permettant le tir sur les blindés ; mais aussi panzerschreck (bazooka allemand amélioré) etc... fonction des époques et des unités, on pourra ou non jouer ces armes ; par exemple, un lance-flamme est plutôt associé à une compagnie de pionniers...

 

P1020771.JPG

 

 

Le commandement de compagnie chapeaute tout ce beau monde (le berger allemand n'est pas indispensable si on ne dispose pas de quoi le nourrir :-)).

 

P1020772.JPG

 

 

Une compagnie peut disposer de transports blindés sdkfz 251 ; ceux-ci sont généralement attribués

aux panzergrenadiers...

 

 

P1020773.JPG

 


Mais des camions font aussi très bien l'affaire, ils transportent deux plaquettes au lieu d'une

pour les sdkfz 251 cités avant et qui sont moins spacieux.

 

Par contre, ils sont vulnérables aux tirs d'infanterie, n'étant pas blindés...

 

 

P1020775.JPG



Selon les unités, et l'époque on peut adjoindre un canon d'assaut à la compagnie, ce qui renforce sensiblement

la capacité offensive, par exemple réduire des positions retranchées en utilisant des obus explosifs.


La compagnie d'infanterie peut disposer d'autres armes, qui peuvent y être associés, tels que canons antichars.
Egalement des armes "jetables" à usage unique omme les panzerfaust en fin de guerre peuvent être joués.

 

Voici en gros pour la compagnie d'infanterie...


...

Mais Blitzkrieg n'est pas qu'un jeu d'infanterie, nous sommes entre 1939 et 1945, les blindés ont leur importance et chamboulent les certitudes stratégiques passées... on est revenu à la guerre de mouvements...

 

En sus d'une compagnie,  on peut jouer une section de "chasseurs de chars" (ici des panzerjager I qui sont des panzer I modifiés avec un écran et un canon de 47mm pris aux tchèques...)

 

Comme la compagnie présentée avant, ce matériel est plutôt du début de conflit.

 

P1020776.JPG

 

 

On peut aussi aligner une section de chars légers, ici des panzer II (les chars légers vont par 3 à 5)

 

 

P1020777.JPG

 


Ou des chars "moyens" ; en fait les deux chars panzer III, sont des chars classés en "légers" (ils reconnaissables à leurs 6 roues au lieu de 8 pour le panzer IV qu'on voit au premier plan). En début de guerre le panzer IV a un canon court, il sert au soutien d'infanterie ; le panzer III sert plutôt au combat de chars, d'où son canon plus long, donnant une plus grande vélocité à l'obus.

 

Une section de chars moyens (panzer IV ou panther) est composée de 2 à 5 chars.

Bien entendu si on peut les ranger dans la même catégorie, ils ont tout de même un budget différent...

 

P1020778.JPG



Enfin, à partir du milieu et jusque la fin du conflit, on peut aligner une section de chars "lourds" tel le célèbre tigre.
1 à 3 chars composent la section chars "lourds".

 

 

P1020779.JPG

 

 

Voilà pour la première approche du jeu et comment composer son armée de base, en couplant une unité d'infanterie

à des blindés.


On peut évidemment choisir de jouer des russes, des français (début ou fin), des finlandais, US, Anglais, des italiens, roumains, etc...


La plupart des ODB (ordres de batailles) étant sur le livre et ses suppléments ; on peut trouver beaucoup d'informations aussi sur le forum...

 

A bientôt pour du complément...

 

 

Publié dans revue des troupes

Commenter cet article