c'est comment qu'on joue ? L'assaut final (3/3)

Publié le par caporalvonjackson

Voici donc la conclusion du didactitiel sur les phases du jeu de Blitkzrieg ; rappellant que ces exemples ne recouvrent pas tous les aspects de la règle, et ont juste vocation à présenter un peu mieux le jeu... en épisodes 1 et 2 vous trouverez des liens pour commander éventuellement cette règle sur le site Blitzkrieg.fr.

 

Rappellons les étapes précédentes : une compagnie à deux sections de paras us, soutenus par une MMG et un blindé doit prendre position sur un carrefour et une ferme, défendus par une section de paras allemands disposant d'un canon AC de 50mm.

 

bien que de nombreux échanges se soient produits, peu de pertes de part et d'autre jusqu'ici, dû au fait que nous avons affaire à des troupes d'élite, se ressaissant plus facilement en cas de perte d'un des leurs.

 

 

P1020863.JPG


Voici le 5ème tour, tout est encore possible et la partie n'est pas gagnée ni perdue pour aucun des deux camps. Cela dit, le joueur US a réussi son infiltration dans les lignes ennemies et  lancera un assaut selon toute vraisemblance. A ce jeu il ne peut être que gagnant...

 

P1020864.JPG


En premier, durant la phase de ralliement, nous vérifions si les troupes sont aptes au combat : l'unité de fallschirmjagers passablement démotivée au tour précédent, se rend maitre de ses nerfs et redresse la tête pour affronter l'ennemi...

 

P1020865.JPG

Les servants du canon AC par contre, sont tapis derrière le bouclier de leur arme...


Après le ralliement vient l'initiative qui revient aux US...

 

P1020866-copie-1.JPG

 

Le joueur US combine un mouvement d'une de ses unités, afin de la placer derrière la remise, à l'abri des tirs venant de la ferme et ajoute son tir à puissance réduite à ceux des unités placées derrière la haie.

Pour toucher du point de vue de l'unité derrière la remise, un 4+ suffit (on vise une unité à découvert et immobile).

Pour les autres, un 5+ suffit. résultat ravageur, 6 touches au total.


on imagine trente soldats balançant 6 grenades et vidant leur chargeurs dans la haie.

L'unité allemande est détruite.

 

P1020867-copie-1.JPG


De l'autre coté, l'unité de paras US, fait un assaut sur des servants démoralisés donc incapables de combattre.

Une autre unité allemande est rayée de la liste des combattants.

 

P1020869-copie-1.JPG

 


En fond de cette attaque, la MMG et le commandement de la  section "tortoise" font feu à puissance réduite, contre le batiment ; chou blanc cette fois...


Voici jouée la section d'infanterie US... pas si mal pour un tour de jeu.

 

P1020872.JPG


La riposte ne se fait pas attendre, un tir nourri venant de la ferme arrose les paras derrière la haie (sur un 5+ ils sont touchés). Une touche.

 

P1020873.JPG

 


L'autre groupe subit deux touches... aie...

 

 

P1020874.JPG

 


Les sauvegardes s'ensuivent, comme après chaque touche ; c'est OK (pour "O" Killed) pour ce groupe...

 

 

P1020875.JPG

 


Mais l'autre groupe, déjà démoralisé, se protégeant mal et surtout saturé de balles, est détruit ce tour...

(il a subit deux touches, qui s'ajoutent au malus d'être démoralisé ; donc sauvegarde à -3).

"1", c'est donc perdu pour lui...

 

 

P1020877.JPG

 

 

Voici donc les positions au tour 6,  les GI ne sont pas mal placés pour faire l'assaut final...


Le sherman a fini de bruler...

 

 

P1020879.JPG

 


Nous voici au tour fatidique...

 

 

P1020881.JPG

 

 

Pas de ralliement ce tour, aucune unité démo à remotiver...


Le joueur US gardant l'initiative, il produit un tir extrèmement nourri de 3 unités + ma MMG sur la maison, haut et bas.

Aucune touche n'affectera les allemands, prudemment cachés derrière les murs épais...

 

 

P1020882.JPG


Le but de ce tir étant de démoraliser un groupe, idéalement celui du bas...

Et de faire diversion en même temps.

 

Le joueur US lance un assaut par l'arrière de la maison.

Le joueur allemand chargé a droit à un tir d'opportunité, qu'il fait...

 

P1020883.JPG



Très mal, on imagine qu'ils surveillaient les avants et qu'ils ont entendu du bruit à l'arrière...

Achtung !

 

 

P1020884.JPG


Deux unités paras se glissent par les fenêtres et se lancent dans un furieux corps à corps contre l'unité allemande présente dans les pièces du bas...

Le corps à corps se résoud simplement : sur un 5+ l'ennemi est tué (figurant l'extrème violence de ce combat rapproché).

Un bonus de +1 pour une unité de commandement ; +1 en cas d'expérience supérieure (élite contre vétéran par ex.)

Mais ici ce sont des troupes équivalentes.

Ce tour, deux unités meurent, les allemands et mon commandement (l'unité allemande ayant choisi de combattre mon commandement).

 

...

 

Plus rien à faire ce tour, nous passons au tour 7, qui sera court ; la seule unité allemande survivante, le commandement descendra de son égage pour engager un corps à corps...

 

 

P1020887.JPG

 

 

L'unité paras US est tuée à coups de crosses et de pelles ; l'unité allemande survit.


(en fait après relecture de la règle, un bonus de + 1 est donné aux troupes classées "assaut" ce qui est le cas de mes paras US ; les deux unités combattantes, faisant toutes deux 5 au minima, auraient donc dû s'occire mutuellement ce tour).

 

 

P1020892.JPG

 

 

Mais la fin était proche puisque mes trois unités paras extérieures, n'entendant plus aucun bruit de la part de leurs frères, arrosaient la maison... trois touches, un 2 en sauvegarde, le commandement allemand exangue rendait l'âme...

 

 

P1020894.JPG

 


Donc victoire pour les US  qui tiennent le carrefour et la ferme à la fin de la partie.

Espérant qu'avec ce reportage "pas à pas" vous aurez mieux compris les étapes et mécanismes du jeu !

 

 

P1020893.JPG

 


Le tribu payé à la guerre : de chaque coté une section complète d'infanterie, et le soutien principal, le canon et le blindé...

 

Remarquez que 2/3 des troupes de chaque coté furent perdues dans la phase finale et en corps à corps, ceci montrant le caractère violent et létal de ce type de combat.

 

Les servants du canon furent éliminés ainsi, et l'on peut presque dire que le sherman a  été perdu de la même façon, contre une simple unité d'infanterie, équipée de panzerfaust il est vrai...


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article